Publication – Aller-Retour, Eva Raynal (Tirésias, 2021)

Eva Raynal / Éditions Tirésias (Michel Reynaud)

Alfred Döblin (1878-1957), médecin allemand antinazi d’origine juive. Jorge Semprún (1923‑2011), jeune résistant espagnol et communiste. Vercors (1902-1991), écrivain et éditeur résistant français. Trois existences bien différentes et dont les chemins ne se sont jamais croisés, mais qui ont en commun le fait d’avoir traversé la Seconde Guerre mondiale par l’exil, la clandestinité ou l’expérience concentrationnaire. Chacun a contribué à la lutte contre le nazisme mais en a également payé le prix. Ainsi, les évènements historiques nous donnent à lire ici un exilé, un déporté, et un résistant devenu par la force des choses porte-parole des revenants des camps. Ces récits — dont certains sont étudiés et comparés pour la première fois — montrent qu’ils ont beau être divers dans leur conception, leur scénario, leur narration et leur style, ils n’en demeurent pas moins marqués par un même traumatisme du déplacement, aussi bien dans leurs allers que dans leurs tentatives de retour. Il s’agit en effet non seulement de surmonter le premier voyage, mais de survivre au deuxième. Comment retranscrire l’aller et accomplir son retour ? Au sein de la marche de l’Histoire, qu’en est-il des individus particuliers ? Chacun à leur manière, Döblin, Semprún, Vercors et leurs œuvres incarnent des situations à la fois personnelles et universelles. Il s’en dégage une extraordinaire volonté de survie, et une formidable capacité d’analyse de soi et de son environnement. Remise en cause des valeurs traditionnelles, quête identitaire, questionnement anthropologique, subversion du discours et des mythes : telles sont les pistes explorées dans ces textes fondamentaux de la littérature européenne et dont les enjeux demeurent d’une troublante actualité.

Préface d’Hélène Bruller.

Publié avec le soutien du CIELAM et l’Association des Amis de Jorge Semprún.



Citer ce billet
Eva Raynal (2021, 4 novembre). Publication – Aller-Retour, Eva Raynal (Tirésias, 2021). Migrations et Altérités. Consulté le 15 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/rffr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.