« Orientalisme(s) et orientaliste(s), divergences et mises au point »

Intervenante : Armelle Girinon (CAER), 16 juin 2016

L’intervention vise à présenter l’évolution de la définition des termes « orientalisme(s) » et « orientaliste(s) » dans les arts et les sciences du xixe et du xxe siècle. Armelle Girinon expose et discute tout d’abord le caractère plurivoque de ces termes et en présente les mouvances étymologiques. 
Elle synthétise ensuite les éléments de définition proposés par Edward W. Said dans son livre intitulé L’Orientalisme. L’Orient créé par l’Occident (Orientalism, 1978), ainsi que les approches heuristiques et méthodologiques adoptées par E. W. Said pour cette étude. Un des intérêts majeurs de cet ouvrage est qu’il continue d’être au cœur de polémiques encore vives aujourd’hui, on lui concède certains résultats, on en discute d’autres : l’analyse des critiques émises à l’encontre de L’Orientalisme d’Edward W. Said font l’objet de la dernière partie de la communication. La brève présentation des débats scientifiques (idéologiques ?) liés à cette notion d’orientalisme permet d’aborder plusieurs outils / cadres théoriques indissociables des études actuelles des représentations (scientifiques et littéraires) de l’espace et de l’altérité.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.