« Littérature et espace : la géocritique de Bertrand Westphal »

Intervenante : Erika Riberi (CIELAM), 16 juin 2016

Cette communication a pour objet la géocritique impulsée par Bertrand Westphal (La géocritique : réel, fiction, espace, 2007). Dans cette approche, il s’agit non pas d’étudier per se les représentations des espaces réels en littérature, mais plutôt de s’intéresser aux possibles interactions entre espace réel et espace représenté, en posant comme hypothèse fondamentale qu’une représentation littéraire peut, après avoir pris pour référent dans l’œuvre un espace réel, influer à son tour sur cet espace. La présentation revient donc sur les bases et postulats critiques et théoriques liées à la conception même de l’espace sur lesquels s’appuie Bertrand Westphal, afin de pouvoir saisir au mieux tant le contexte épistémologique qui a favorisé l’émergence de ce nouveau cadre théorique que les possibilités d’exploitation critique qu’il peut offrir, notamment en regard des questions qui intéressent notre collectif de jeunes chercheurs « Migrations et altérités ».


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.